"JULIA" NOTRE BEBE ESPOIR !!!!!!!!!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"JULIA" NOTRE BEBE ESPOIR !!!!!!!!!!!!

Message  FRED22 le Ven 5 Déc - 16:03

Au mois d’octobre 2005, soit cinq mois après le décès de notre petit garçon, tombe enceinte, nous savons que nous avons 1 risque sur 2 de transmettre la maladie, mais nous avons grand espoir. Le début de grossesse est assez angoissant mais nous
essayons de garder espoir, au mois de décembre 2006 nous faisons une biopsie du trophoblaste, pour savoir si notre bébé est atteint nous attendons les résultats avec beaucoup d’angoisse mais nous voulons y croire!!!!!!!!, c’est bientôt Noël
Au bout du dizaine de jours, le verdict tombe comme une massue, notre tout petit bébé est lui aussi atteint de cette maladie. Nous sommes effondrés car nous avions tant espérés, que nous sommes complètement anéantis par ce terrible verdict. Alors là vient , la terrible décision a prendre, qui est de garder ou pas ce petit être qui grandit en moi?
Un drame de plus a surmonter , nous ne voulons surtout pas faire subir a cet enfant ce que Kevin a vécu, donc avec beaucoup de chagrin et à contre cœur, nous décidons de ne pas poursuivre cette grossesse, et elle s’arrête a 3 mois. L’interruption médical de grossesse a lieu a l’hôpital et j’accouche sous anesthésie général le 4 janvier 2006. Un coup de massue en plus dans notre vie , qui décidément s’acharne contre nous. Nous avons voulu connaître le sexe de notre bébé pour pouvoir lui donner un prénom, c’était un petit garçon que nous avons prénommer « Lukas », légalement il n’a pas de statut mais dans notre coeur OUI.

Nous arrivons au mois de janvier2006, et nous prenons une autre décision, pour pouvoir avoir un autre enfant, nous passerons par des FIV avec dons d’ovocytes, pour éviter de transmettre la maladie a notre futur enfant. Plusieurs mois d’attente qui nous semble interminable, soit 8 mois de recherches d’une donneuse, RDV, prise de sang… avant de pouvoir bénéficier de ce don.

Au mois d’octobre 2006 1ère FIV, là nous sommes pleins d’espoir, comment serait il possible que la vie ne nous donne pas ce cadeau cette fois-ci, mais la réalité nous rattrape car une fois de plus c’est un échec , le résultat de la prise de sang est négatif.

En tout, 3 FIV, dont 6 transferts, une fausse couche en tout début de grossesse, qui ont toutes aboutit a des échecs. On se dit que la vie ne veut pas nous donner ce bonheur d’être a nouveau parents, et on se demande ce que nous avons pu faire pour mériter de telles épreuves. De plus si nous voulons continuer dans ce parcours, je dois repartir de zéro, avec recherche d’une donneuse pour avancer plus vite, mais je ne me sens pas la force de continuer dans cette voie, le monde médicale m’épuise, et on se demande même si un jour nous aurons un autre enfant…

Nous arrivons au début mai 2007, complètement épuisée physiquement et moralement, nous n’avons plus goût a rien , nous restons chez nous sortons peu, la vie de couple n’est pas non plus des plus joyeuse. En même temps nous devons aussi vivre avec l’absence de notre petit loulou qui nous manque tellement, mais il y a une chose qui nous a toujours tenus, c’est l’amour que nous avons l’un pour l’autre, ainsi que celle pour notre petit Kevin, qui nous donne cette force pour essayer de ne pas sombrer.



Nous arrivons fin mai 2007, et nous prenons une grande décision , nous nous donnons une dernière chance , nous voulons croire que la nature nous ne laisseras pas tomber encore, nous retentons naturellement. Le 27 mai , je commence un nouveau cycle et nous allons commencé…

Le 28 juin, 1 jour, 2 jours, 3 jours de retard, je ne veux pas y croire… je fais un test de grossesse qui est positive, nous sommes très heureux, mais a moitié car nous savons que le risque de la maladie est toujours là.
Nous vivons un début de grossesse dans une perpétuelle angoisse…Je sens mon corps se modifier et s’arrondir tout doucement, et tout cela m’angoisse car je ne veux pas me séparer de ce petit être qui grandit en moi, j’ai peur… Le 27 août, je passe ce fameux examen anténatale (biopsie du trophoblaste), qui sera suivis de 10 jours d’attente interminable.

Le 6 septembre 2007, je suis a trier des papiers, le téléphone sonne, je regarde avant de décrocher et c’est l’hôpital….Mon cœur bat si fort,..je tremble… et je décroche. Au bout du fil, la généticienne se présente, j’essaie de savoir au ton de sa voie, mais rien ne passe, et au bout de quelques secondes elle me dit »c’est bon », je suis abasourdis , je ne veux pas y croire, je lui demande de me répéter pour vraiment croire a ce que j’ai entendu, elle me répète votre bébé n’a pas la maladie. Je suis tellement soulagé, et un grand poids vient de tomber…
Je lui demande en autre si je peux connaître le sexe du bébé, car maintenant je veux savoir, et c’est une petite fille. Je raccroche et là je n’ai qu’une envie, l’annoncer a mon mari qui vient de partir faire une course. Je tourne en rond, fais les 100 pas et là j’entends la voiture, je me précipite vers lui toute euphorique et sans rien dire il a compris, nous pleurons dans les bras l’un de l’autre. Enfin, la vie ne nous a pas mis de coté. Nous sommes tellement heureux, que ce bonheur tant attendus nous arrive, nous avons même peine a le croire, tellement c’est magique.



J’ai vécu une grossesse extraordinaire, j’ai savourée chaque moments, je l’ai senti bouger très tôt, elle bougeait beaucoup, comme pour me dire qu’elle était bien là et qu’elle allait bien. C’est vrai que pendant ma grossesse, j’avais un peu de mal a me projeter en avant, mais l’équipe médical qui me suivait était toujours là pour me rassurer, et ils ont tous été vraiment formidable.


Nous arrivons au 29 février 2008, il est 16h et je commence a ressentir quelques contractions inhabituelles, elles reviennent tous le 15 minutes , mais ne sont pas douloureuses, donc ça ne m’inquiète pas. Je vais quand même faire les courses avec mon mari vers 17h30, avec toujours ces contractions.
Nous revenons vers 18h30 et je prépare a manger , nous nous mettons a table, et ensuite je m’installe devant la TV, il est 21h, j’ai toujours des contractions qui reviennent toutes les 15 minutes voire toutes les10, je me dis que je vais encore attendre car elles ne sont pas douloureuses.



A 23h, nous décidons d’aller nous coucher, enfin s’allonger plutôt
Les contractions sont toujours là , toute les 10 minutes; mais c’est encore très gérables mon mari me demande d’appeler la maternité, car il veut savoir que faire, a 23 h30 j’appelle la mater, je lui explique mes sensations. Elle me dit de patienter encore car selon elle c’est un début de travail et que j’ai encore le temps, elle me conseille de prendre 2 spas fon et un bain et de la rappeler si ça ne va pas.

Mais a 00h00, les contractions deviennent + rapprochées, toutes les7 minutes et plus douloureuses, je décide d’attendre encore un peu, mais a 00h33 je romps la poche des eaux dans le lit!!! donc cette fois ci on se prépare tranquillement et on part direction la mater. Mon mari appelle la mater pour prévenir de notre arrivée.


Nous arrivons a la maternité a 1h00, tranquillement nous sommes accueillis par la sage femme et l’auxiliaire, qui nous conduit en salle de travail. La sage femme m’installe et me pose le monitoring et vérifie mon col, j’en suis a 3 cm, et les contractions sont encore gérables, plus douloureuses mais ça va.
Là elle me dit que je n’aurais pas le droit a la péridurale mais je le savais déjà donc je ne suis pas surprise.
Elle me laisse un moment sous monitoring, le temps de faire les papiers, bilans sanguins et me pose un garde veine.
Elle me réexamine et le travail avance doucement, Bébé appuie bien sur le col, donc tout va bien.
Le temps passe…, et les contractions sont de plus en plus douloureuses je demande le masque a oxygène pour voire si ça me soulage, mais sans grande conviction, non oh non !! les contractions sont toujours aussi douloureuses, mais je tiens bon, je ne crie pas, je supporte. La sage femme me laisse me lever un peu mais ça me soulage pas.
Elle me propose de me rallonger et me fait des points d’acuponcture pour aider a la dilatation et lutter contre la douleur. Ensuite je me place sur le coté avec un traversin et je resterai dans cette position jusqu’à la fin.
Le travail avance et les contractions sont vraiment très rapprochées et super douloureuses et la je ne peux plus m’empêcher de gémir, même crier, mon mari est a mes cotés m’aide du mieux qu’il peut, la sage femme et l’auxiliaire restent auprès de moi et me soutiennent également en me soulageant du mieux qu’elles peuvent.

A un moment je ressent un envie de pousser et aussi ta tête de mon bébé s’engager, je dis a la sage femme il faut que je pousse maintenant, elle regarde et elle me dis, ah oui en effet je comprends pourquoi! Là je n’ai pas la force de revenir sur le dos, mon mari, et l’équipe médicale m’installe sur le dos et me mette les jambes dans les étriers et je n’attends pas le feu vert je pousse de toutes mes forces. Je me repose un peu le temps d’un accalmie, une autre contraction, je repousse de toutes mes forces en lâchant des cris, car je ne peux m’en empêcher. La sage femme m’annonce « je vois la tête elle a des cheveux« , allez courage « là je prends une grande inspiration et je m’énerve tout rouge et je pousse comme jamais je n’ai poussée, et là je te vois ma petite puce sortir toute chevelue, papa éclate en sanglot et là la sage femme te pose tout contre moi, le bonheur est immense et nous savourons ce moment a sa juste valeur.


Notre petit Julia est née le 1er mars 2008 a 5h17.Ensuite elle part pour faire ses premiers soins, Quand elle reviens, elle fait du peau a peau avec papa qui est très fière. C’est papa qui m’annonce son poids et sa taille: 2kg510 et 46 cm.


Nous resterons 2 heures en salle de travail, a savourer ces délicieux moments . Nous t’ aimons tellement fort ma puce!!!!
Nous sommes très heureux et pensons très fort a ton grand frère qui du très haut du ciel, participe a sa façon a tous ces moments de bonheur.

FRED22

Messages : 16
Date d'inscription : 05/12/2008
Age : 38
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "JULIA" NOTRE BEBE ESPOIR !!!!!!!!!!!!

Message  lola le Ven 5 Déc - 16:57

Ton histoire m'a touchée, j'en ai les larmes aux yeux de te lire.
Maintenant, tu as ta petite Julia. Et ses grands frères veillent sur elle du haut de leur petit nuage.
Gros bisous
avatar
lola
Admin

Messages : 47
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 37
Localisation : Doubs

Voir le profil de l'utilisateur http://tousnosanges.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: "JULIA" NOTRE BEBE ESPOIR !!!!!!!!!!!!

Message  FRED22 le Ven 5 Déc - 21:07

Oui je suis certaine que de la haut il veillent bien sur elle I love you

FRED22

Messages : 16
Date d'inscription : 05/12/2008
Age : 38
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "JULIA" NOTRE BEBE ESPOIR !!!!!!!!!!!!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum